Do you need help? Please contact our support team from 9 to 17 CET via support.pressclub@bmwgroup.com.

PressClub France · Article.

5 ans de Résidence BMW aux Rencontres d'Arles

La Résidence BMW a 5 ans. A cette occasion, BMW Art et Culture propose une table ronde avec les lauréats photographes et une rétrospective de leur travail en Résidence aux Rencontres de la Photographie, Arles.

Entreprise
·
Thèmes culturels
·
Expositions, Salons de l'auto
 

Press Contact.

Maryse Bataillard
BMW Group

Tel: +33-130-439-323

send an e-mail

Downloads.

  
Attachments(1x, ~509,55 KB)
  
Photos(9x, ~29,15 MB)

La Résidence BMW et les Rencontres de la Photographie, Arles

 

5 ans de Résidence BMW pour la photographie                                      

Exposition rétrospective

Table ronde aux Rencontres de la Photographie, Arles

 

Un mécénat engagé dans la photographie contemporaine                 

 

Alinka Echeverria, lauréate 2015 de la Résidence BMW                      

L’exposition Nicephora aux Rencontres de la Photographie Arles

Le livre Nicephora coédité avec les éditions Trocadéro

 

Les lauréats de la Résidence depuis sa création - 2011 à 2014         

Natasha Caruana, Lauréate 2014 : Coup de foudre

Mazaccio & Drowilal, Lauréats 2013 : Wild Style

Marion Gronier, Lauréate 2012 : Les Glorieux

Alexandra Catière, Lauréate 2011 : Ici, par delà les brumes

 

 

A cette occasion, une sélection d’images produites par les quatre premiers lauréats de la Résidence BMW est présentée à la Commanderie Sainte-Luce, aux côtés de « Nicephora » exposition personnelle de la cinquième lauréate Alinka Echeverria.

Dans cette rétrospective  sont  ainsi exposées des images de «  Ici par delà les brumes  » d’Alexandra Catiere,  « Les Glorieux  » de Marion Gronier, «  Wild Style  » du duo Mazaccio & Drowilal et  «  Coup de foudre »  de Natasha Caruan a.

Une table ronde avec les cinq photographes sera animée par François Cheval, Conservateur en chef du musée Nicéphore Niépce qui les a accompagnés tout au long de leur résidence. Thomas Girst, Directeur de la Culture BMW Group à Munich exposera les engagements culturels du groupe à l’international et Serge Naudin, Président BMW Group France témoignera du soutien de la marque à la création photographique contemporaine.

Cet échange sera l’occasion pour les lauréats de faire un retour d’expérience sur les apports de la résidence, tant du point de vue de l’expérimentation et de la création que sur la visibilité donnée à leur travail. Ils présenteront également leurs travaux actuels.

 

Cette table ronde se tiendra le 6 juillet à 15h

- Accès public, à la Commanderie Sainte-Luce, Arles

- Retransmission en live sur Periscope : @BMWFrance.

 

Un mécénat engagé dans la photographie contemporaine .

Le mécénat  joue un rôle primordial pour soutenir la création et sa diffusion culturelle et les prix sont devenus incontournables dans la reconnaissance des artistes.

Pour Serge Naudin, Président du directoire de BMW Group France : « l’activité de BMW est fondamentalement basée sur l’innovation, l’esthétique et le plaisir de conduire. Particulièrement attentif à la création actuelle, BMW Group soutient la création contemporaine depuis plus de 40 ans à travers le monde. BMW France sest naturellement tourné vers la photographie pour offrir un lieu d’expression libre, soutenir la production et favoriser l’émergence de talents en apportant aux lauréats une visibilité exceptionnelle auprès des professionnels et du grand public. »  

2016 est l’année du centenaire pour BMW. Depuis 100 ans, BMW apprend à oser : oser être pionnier et oser inventer. Ces valeurs sont  les piliers de la Résidence BMW.

Ces cinq ans de Résidence ont permis de faire émerger une véritable diversité des parcours, de visions et de projets. La transmission des savoirs et la réussite des jeunes générations sont un vrai enjeu pour notre société. La Résidence BMW s’inscrit dans un engagement durable envers la photographie, pour contribuer au développement de cette expression artistique, à la valorisation et la promotion des jeunes photographes. Accompagnée par des partenaires et un jury engagés, la Résidence BMW est également une véritable  aventure humaine.

 

L a Résidence BMW : un partenariat inédit et ambitieux.

BMW et le musée Nicéphore Niépce se sont associés en 2011 pour créer la Résidence BMW. Elle est née du souhait commun du musée et de la marque de développer les pratiques photographiques contemporaines, de l’envie partagée d’être emmené dans de nouveaux espaces de création.

Cette Résidence permet chaque année à un jeune artiste photographe, choisi après un appel à candidatures, de réaliser un projet personnel pendant trois mois. Le photographe est choisi par un jury composé, aux côtés de BMW, du conservateur en chef du musée Nicéphore Niépce, des directeurs de Paris Photo et des Rencontres d’Arles, et de personnalités qualifiées du monde de la photo.

Sous la direction de François Cheval et avec l’aide technique du laboratoire du musée, l’artiste a la possibilité d’explorer de nouveaux champs de réflexion. Outre une bourse de 6000 € et le financement de son hébergement à Chalon-sur-Saône, le lauréat voit son travail publié dans un livre, présenté dans un film réalisé par François Goizé puis exposé aux Rencontres d’Arles et à Paris Photo.

 

Les éditions Trocadéro et BMW coéditent l’ensemble des projets réalisés par les lauréats dans une collection créée spécifiquement par BMW Art et Culture pour la Résidence photographique. Les ouvrages sont édités dans l’esprit de livres d’artiste, au même format (20 x 25.6 cm, entre 70 et 100 pages) faisant la part belle au style et à l’esprit du photographe  et de son projet.

Les expositions aux Rencontres d’Arles et à Paris Photo dont BMW est partenaire de longue date : quatorzième année pour Paris Photo et septième année pour les Rencontres d’Arles. Les expositions sont produites par BMW Art et Culture. La scénographie est réalisée par l’équipe du  musée Nicéphore Niépce sous la direction de François Cheval,  conservateur en chef du musée.

 

Alinka Echeverria, lauréate 2015 de la Résidence BMW présente Nicephora aux Rencontres d’Arles du 4 juillet au 31 aout 2016.

Le projet réalisé par Al i nka E cheverria pendant sa résidence est présenté dans un l ivre coé dité avec les é ditions Trocadéro et dans une e xposition aux Rencontres de la Photographie, Arles 2016 puis à Paris Photo du 10 au 13 novembre 2016.

L’approche très contemporaine et analytique des images présentées dans le dossier de candidature de cette jeune et talentueuse artiste a retenu toute l’attention du jury.

Durant sa résidence de 3 mois à Chalon-sur-Saône, de septembre à novembre 2015, Alinka Echeverría a développé un projet qui examine le médium photographique - invention, reproduction, transfert de l’image - et ses supports de diffusion, en s’inspirant du personnage de Nicéphore Niépce et de son acte fondateur, l’invention de la photographie avec la première héliographie.

S’intéressant à la représentation de la femme dans l’histoire des arts et de la photographie, elle tisse des liens historiques, techniques et philosophiques entre les collections du musée et la céramique. Elle utilise le vase comme symbole de la féminité, comme vecteur d’allégories mythologiques, et interroge la manière dont les différentes techniques de reproduction des images ont véhiculé le regard sur la femme.

Sa  formation d’anthropologue l’a fait pénétrer avec passion dans les collections du musée Nicéphore Niépce. Sa vision du monde est extrêmement introspective et à la recherche de raisonnements alternatifs.

La photographe travaille sur l’interaction entre l’image et le spectateur pour l’amener à appréhender le monde différemment. 

 

L’exposition aux Rencontres de la Photographie, Arles .

Le travail d’Alinka Echeverria lors de la Résidence BMW sera exposé pendant les Rencontres de la Photographie d’Arles, du 4 juillet au 31 août 201 6 à la Commanderie Sainte Luce. Le choix d’images et la scénographie sont proposés par la photographe, sous la direction artistique de François Cheval, conservateur en chef du musée Nicéphore Niépce.

L’exposition est produite  par BMW Art et Culture, qui reconduit ainsi son partenariat avec les Rencontres d’Arles pour la sept i ème année consécutive. Durant l’exposition, le public pourra découvrir une vidéo réalisée par François Goizé sur les coulisses de la Résidence à Chalon-sur-Saône.

 

Exposition Nicephora par Alinka Echevrria

4 juillet au 31 août 201 6 à la Commanderie Sainte Luce, Arles

Vernissage  sur invitation le mercredi 6 juille t en présence des Présidents de BMW Group France et Europe. Le livre Nicephora sera en vente sur place.

 

À cette occasion sera annoncé le nom du lauréat choisi par le jury pour la Résidence BMW 2016.

 

Le livre dans la collection BMW ART et CULTURE.

Les éditions Trocadéro et BMW coéditent l’ensemble du projet réalisé par la lauréate dans le cinquième ouvrage de la collection BMW Art et Culture consacrée aux lauréats de la Résidence photographique au musée Nicéphore Niépce. Parution le 23 juin 2016.

L’ouvrage est préfacé d’un texte de François Cheval, conservateur en chef du musée Nicéphore Niépce. :

« La fonction de la photographie dès son origine est de capter et de reproduire sans limitation le monde. L’invention de Nicéphore Niépce va donner à cette quête de l’accumulation d’archives une accélération sans précédent.

Alinka Echeverria s’empare du pot de terre, héritage du néolithique, pour renouveler le discours photographique et artistique sur notre fascination sur l’accumulation. En recouvrant des vases d’images photographiques, elle rapproche les deux techniques de stockage et opère une continuité entre les greniers à grains et la constitution contemporaine des banques de données.

La nécessité pour la classe marchande de transporter ses idéaux font de la photographie le meilleur instrument non seulement de la conservation d’éléments du réel, mais de leur interprétation et de leur diffusion. En quelques images et quelques objets, Alinka Echeverria affiche sous nos yeux une logique implacable. Les relations que la photographie et ses techniques entretiennent avec un objet décoratif n’échappent pas au constat sidérant de la perte et de la domination ».

Extrai t de l’introduction de François Cheval, conservateur en chef du musée Nicéphore Niépce.

 

Alinka Echeverria est une artiste anglo-mexicaine, née en 1981.

Le travail d’Alinka se partage entre la photographie et a vidéo.

Diplômée d’un Master en anthropologie sociale, elle étudie la photographie à l’ICP à New York. En 2012, elle a été désignée «Photographe international de l’année» par le Lucie Awards et a reçu le Prix HSBC pour la photographie en 2011. 

De la pratique de la photographie documentaire basée sur sa formation en anthropologie visuelle et sociale, le travail d’Alinka Echeverria a évolué ces dernières années vers une pratique artistique plus conceptuelle. 

En accord avec les travaux de Foucault, elle cherche grâce à la photographie à « faire apparaître ce qui est si proche, ce qui est si immédiat, ce qui est si intimement lié à nous-mêmes que nous ne le percevons pas ».

 

Nicéphora d’Alinka Echeverria

Résidence BMW au musée Niépce - Sortie le 23 juin 2016

Prix : 29,00 € - Format : 20x25,6 - 74 pages, 90 illustrations, français / anglais

 

Les précédents lauréats de la Résidence BMW – 2011 à 2014.

 

Natasha Caruana, Lauréate 2014 : Coup de foudre

Née en 1983, à Londres,  Natasha Caruana possède une maîtrise en photographie obtenue au Royal College of Art de Londres et enseigne la photographie à l’University for the Creative Arts de Farnham, au Royaume-Uni.

La forme d'art pratiquée par Natasha Caruana trouve ses origines dans ses recherches portant sur des récits emprunts d'amour, de trahison et de fantasmes.

Une question importante ressort de ses travaux : quelles sont les conséquences des technologies actuelles sur les relations amoureuses.

 

Livre Coup de foudre par Natasha Caruana - Editions Trocadéro, collection BMW Art et  Culture

Cette jeune photographe anglaise a consacré sa résidence à une étude photographique sur le coup de foudre ou « love at first sight »,  à la recherche d’une explication ce phénomène - l’amour au premier regard. 

Mariée quelques jours seulement avant le début de la Résidence, elle s’inspire de sa propre vie et puise dans les mythes populaires et les enquêtes menées par des neuroscientifiques, des biologistes ou des anthropologues. Par la photographie, elle tente d’approcher, la vérité sur ce phénomène à jamais inexplicable.

 

Mazaccio & Drowilal, Lauréats 2013 : Wild style

Elise Mazac, dite Mazaccio, est née en 1988 à Villefranche de Rouergue.

Robert Drowilal est né à Rodez en 1986.

Dès leur rencontre en 2006, leur complicité a été immédiate. Influencés tous deux par l’art conceptuel, le cinéma, la photographie américaine et japonaise, ils s’associent et envisagent une pratique de la photographie en duo, autant pour la prise de vue que pour la sélection des images. Leurs photographies ne s’attachent pas seulement à décrire un lieu ou des sujets spécifiques, elles sont aussi un mode d’écriture qui leur permet de semer le trouble entre le réel et sa représentation. Leurs pratiques respectives du collage et du photomontage ainsi que les cultures numériques, ont largement influencé leur approche du médium photographique.

Livre Wild Style par Mazaccio & Drowilal - éditions Trocadéro, collection BMW Art et  Culture

Le duo d’artistes a mené à bien une étude sur l’animal et sa représentation contemporaine.

Leurs images teintées d’humour montrent que la représentation de l’animal et sa prolifération sur des supports variés parlent autant de notre rapport aux objets de consommation que de notre rapport au sauvage.

 

MARION GRONIER, Lauréate 2012 : Les Glorieux

Née à Paris en 1976, Marion Gronier passe son enfance à Grenoble.

Après des études littéraires, l’artiste choisit la photographie et se consacre à ses projets personnels qui creusent la figure humaine et ses masques.


Son regard guette l’instant où se décompose le masque de la représentation, où le visage désincarné se vide.

 

Livre Les Glorieux par Marion Gronier - éditions Trocadéro, collection BMW Art et  Culture

Pendant sa résidence, à l’automne 2012, elle a photographié dans leurs loges de fortune des artistes de petits cirques ambulants, retrouvant l’obscurité après les feux éblouissants des projecteurs.

Ces gens appartiennent à un univers où s’opposent et se mêlent misère et splendeur, anonymat et célébrité, répulsion et fascination, ombre et lumière. Ils sont écartelés entre ces deux pôles, basculent de l’un à l’autre. La photographie de Marion Gronier traque l’instant tendu du suspens avant la chute.

 

ALEXANDRA CATIERE, Lauréate 2011 : Ici, par delà les brumes

 Née en 1978 à Minsk en Biélorussie, Alexandra Catiere a commencé à s’intéresser à la photographie à Moscou auprès de l’artiste Yuri Kuper. 

Elle a étudié à l’ICP de New York, avant de rejoindre en 2005 le studio d’Irving Penn. Le parcours sans frontières d’Alexandra Catiere témoigne de son envie de tendre vers l’universel. 


De l’ancienne Union soviétique à la France en passant par les États-Unis, cette jeune photographe fait de l’intemporalité l’un des aspects majeurs de sa création. Ressuscitant la tradition humaniste, ses images sont celles des sensations, des atmosphères qu’elle réussit à capter. Sans jamais s’arrêter aux seuls genres du portrait ou du reportage, Alexandra fait de l’appareil photo l’instrument de son empathie pour la nature humaine et de la vie en particulier. 

 

Livre Ici, par delà les brumes, par Alexandra Catiere - éditions Trocadéro, collection BMW Art et Culture

Pendant trois mois, à l’automne 2011, Alexandra Catiere a pu mener un travail personnel qui s’est nourri de la ville, des gens, des objets ; elle ne s’est pas limitée à un thème, un genre ou une technique, mais s’est laissée guider par l’instant, les rencontres, les lumières.

Les photos réunies dans ce livre s’offrent à deux lectures. Seules, elles suscitent notre imagination et nous invitent à en continuer mentalement l’histoire. Ensemble, elles composent une fresque qui, par sa dimension intemporelle et universelle, nous renvoie à notre condition d’humain, à notre désir de résister à la course du temps.

Article Offline Attachments.

Article Media Material.

My.PressClub Login
 

BMW Group Streaming

THE NEXT 100 YEARS WORLD TOUR - LOS ANGELES.

Follow the transmission of the press conference "Iconic Impulses. The BMW Group Future Experience." in Los Angeles.

Visit the official press streaming portal of the BMW Group. We provide live and on demand streams of the BMW Group free of charge and at first hand.

OPEN PAGE

CO2 emission information.

Fuel consumption figures based on the EU test cycle, may vary depending on the tyre format specified. Further information on official fuel consumption figures, specific CO2 emission values and the electric power consumption of new passenger cars is included in the “Guideline for fuel consumption, CO2 emissions and electric power consumption of new passenger cars", which can be obtained from dealerships and here as PDF.

Latest Facts & Figures.

Nouveaux tarifs MINI pour le mois d'avril 2011.
Tue Apr 19 10:28:32 CEST 2011
MINI
Nouveaux tarifs de la gamme BMW au mois de mars 2011.
Mon Mar 28 19:57:00 CEST 2011
BMW
Show all

Add your filter tags.

Communiqué de presse
Dossier de presse
Discours
Fact & Figures
Updates
Top-Topic
Submit filter
Clear all
 
Sun
Mon
Tue
Wed
Thu
Fri
Sat
 
Login