Do you need help? Please contact our support team from 9 to 17 CET via support.pressclub@bmwgroup.com.

PressClub France · Article.

« Une vision devenue collection » : Exposition des BMW Art Cars de Frank Stella, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Jeff Koons.

Ces quatre BMW Art Cars emblématiques ayant couru aux 24h du Mans sont exposées au BMW Brand Store à Paris, du 13 mars au 5 avril 2019. Hommage à Hervé Poulain, commissaire-priseur et pilote français, président d’honneur d’Artcurial, père-fondateur de la collection des BMW Art Cars.

Considérations d'ordre culturel
·
Art Car
·
Heritage
·
Europe
·
Entreprise
·
Paris
 

Press Contact.

Maryse Bataillard
BMW Group

Tel: +33-130-439-323

send an e-mail

Downloads.

  
Attachments(1x, 445,53 KB)
  
Photos(12x, 71,01 MB)

Paris. Les amateurs d’art contemporain et d’automobile pourront admirer au BMW Brand Store, showroom expérientiel de la marque à Paris, quatre modèles mythiques de la collection des 19 œuvres d’art roulantes créées par des artistes de renommée internationale. Ainsi, les BMW Art Cars signées Frank Stella, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, et Jeff Koons seront présentées au public dans l’exposition « Une vision devenue collection / How a vision became reality » du 13 mars au 5 avril 2019.
 
L’exposition temporaire, auparavant présentée au BMW Museum de Munich d’octobre 2018 à février 2019, rend également hommage au travail du père fondateur de la série BMW Art Cars, le français Hervé Poulain, président d’honneur d’Artcurial. Pilote de course et commissaire-priseur, il a orchestré avec maestria la rencontre de l’art et de la compétition automobile, créant ainsi un lien indéfectible entre les deux univers. S’il a naturellement convié des artistes internationaux à utiliser comme support pour leur œuvre la carrosserie de ses voitures de course, Hervé Poulain a également collectionné tout au long de sa vie des œuvres faisant écho à sa passion automobile. Certaines de ces œuvres personnelles seront exposées aux côtés des BMW Art Cars, renforçant le dialogue ininterrompu entre art et automobile. Les visiteurs pourront ainsi découvrir des peintures et des sculptures signées César, Arman, Fromanger ou Rancillac. Ces figures de l’art des années 1960, au cœur des mouvements Nouveau Réalisme et Figuration Narrative, ont trouvé dans la voiture une source d’inspiration inépuisable, illustrant la vitesse, le développement économique, les mutations de la société et le génie industriel. Colorées, joyeuses, dynamiques, ces œuvres d’art populaires sont animées des mêmes valeurs qu’Hervé Poulain lorsqu’il a l’idée des Art Cars.
 
Vincent Salimon, président du directoire de BMW Group France, évoquant la collection des BMW Art Cars, souligne « combien BMW et Hervé Poulain ont été précurseurs à une époque où l’art et l’industrie ne se rencontraient pas. Plus de 40 ans plus tard, l’art contemporain et la mobilité investissent tous les territoires du quotidien. L’art en mouvement et le plaisir de conduire se conjuguent à merveille dans ces œuvres uniques et intemporelles ». 
  
Les BMW Art Cars, véritables œuvres d’art mobiles, offrent une extraordinaire palette d’interprétations artistiques sur des modèles de voiture de course contemporaines de leur époque. Ce support de création unique a emmené ces artistes vers de nouveaux territoires comme en témoigne Jeff Koons : « On peut participer à cet élan, l’accentuer, et se laisser transcender par cette énergie. Il y a une telle puissance sous ce capot que je veux laisser mon esprit s’imprégner de la voiture et me connecter à cette puissance ».


Les BMW Art Cars exposées
 
Frank Stella : BMW 3.0 CSL 1976 (24e aux 24h du Mans) Moteur 6 cylindres en ligne, turbo compressé, vitesse maximale de 341 km/h.
Frank Stella a décrit le design de sa BMW Art Car comme "un plan transféré sur la carrosserie" et souligné combien « peindre des voitures est incroyablement difficile ».
 
L’artiste n'était même pas titulaire d'un permis de conduire en 1976. Mais il a abordé le projet avec la ferveur d'un passionné de course automobile. S'inspirant du fonctionnement interne du BMW Coupé, il a superposé du papier millimétré sur le modèle 1:5 pour créer un dessin technique 3D. Chaque ligne et chaque courbe ont ensuite été transférées à la main sur le modèle réel - un exploit qui a pris des centaines d'heures. Le projet a marqué un moment charnière dans l'œuvre de Stella: "C'était la première fois que je quittais mon monde et que je m'aventurais dans le monde des objets réels et existants." Des décennies plus tard, Stella concevra une voiture de course pour Michael Schumacher.
 
Hervé Poulain, commente ainsi « La voiture d'art de Stella parlait moins aux sens qu'à l'intellect. Le papier graphique sur la carrosserie laissait entrevoir ce qui était caché du regard : la beauté du moteur, le travail des ingénieurs, l'habileté et le dévouement des mécaniciens."  
 

Roy Lichtenstein BMW 320i 1977 (9e aux 24h du Mans) 4 cylindres en ligne, turbo compressé, vitesse maximale 257 km/h. 

La BMW Art Car de Roy Lichtenstein est l'une des plus populaires de toute la collection. S'inspirant des bandes dessinées et des lignes de vitesse des dessins animés, il a transformé la BMW 320i en un paysage itinérant. Faisant allusion au cycle de 24 heures du Mans, Lichtenstein a peint un soleil jaune vif qui se lève sur la portière du conducteur, tandis qu’un soleil jaune foncé se couche sur la portière du passager.  A son propos, Frank Stella a déclaré : "Une de mes voitures préférées était celle de Roy Lichtenstein. L'idée d'un paysage de bande dessinée se jouant dans un paysage n'était qu'une merveilleuse vanité ».  L'œuvre d'art de Lichtenstein a établi le modèle des futurs modèles de BMW Art Cars en utilisant la couleur et les lignes de vitesse comme principales caractéristiques - comme celle d'Andy Warhol en 1979 et puis celle de Ken Done en 1989. 
 
 
Andy Warhol : BMW M1 1979 (6e aux 24h du Mans) BMW M1 1979, moteur 6 cylindres en ligne, vitesse maximale 307 km/h.  

Il y eut deux faux départs. La BMW Art Car d'Andy Warhol aurait pu s'avérer très différente. Son premier design mettait en scène la voiture entièrement recouverte de papier peint mauve fleuri - phares et vitres inclus. Comme la voiture devait courir aux 24 Heures du Mans, elle a été refusée pour des raisons évidentes.  
 
Son deuxième dessin - une empreinte de camouflage - a également été rejeté, car il était politiquement gênant de faire la course à bord d’un véhicule allemand, d'apparence militaire, en France. 
La réponse de Warhol a été pragmatique : "Eh bien, envoyez-moi les billets d'avion et je viendrai peindre la voiture directement à Munich ». C’est ainsi qu’il réalisa un chef-d'œuvre en 28 minutes lorsqu’il peignit sa voiture dans les ateliers de la marque en Bavière. Le temps de réalisation fut si court que l’équipe de cameramen qui devait filmer la création de la BMW Art Car est arrivée en fin de parcours, et n’a pu immortaliser que les derniers coups de pinceau du maître. De près, on peut voir les traits, les empreintes digitales et les égratignures du manche de la brosse qui en font la BMW Art Car la plus personnelle de toutes. En mouvement, la voiture prend une toute autre  dimension. « Si une voiture est vraiment rapide, tous les contours et toutes les couleurs deviendront flous" expliqua Andy Warhol.
Le fondateur de la collection, Hervé Poulain, a avoué : "J'aurais peut-être souhaité voir Marilyn et les boîtes de conserve, mais... ses champs de couleurs flous, qui se mêlent en recouvrant la carrosserie de la voiture... ont été les précurseurs du 'Bad Painting'. La voiture était en avance sur son temps." 
 

Jeff Koons : BMW M3 GT2 2010 (19e aux 24h du Mans) Moteur 8 cylindres en V,  vitesse maximale de 300 km/h. 
 
La BMW Art Car de Jeff Koons a été dévoilée au Centre Pompidou à Paris avant de participer aux légendaires 24 Heures du Mans en 2010. Jeff Koons a approché sa BMW Art Car avec la précision d'un ingénieur automobile. Il a commencé par recueillir des images de voitures de course avant d'enfiler un casque et de tester une BMW M1 et M3 Coupé sur le circuit. Il s'est ensuite rendu en Bavière pour produire sa BMW Art Car en collaboration avec les ingénieurs et designers de BMW. L'artiste a réalisé des maquettes 3D à l'aide d'un design assisté par ordinateur, qui ont été imprimées numériquement sur un emballage de voiture en vinyle - beaucoup plus léger que la peinture - et appliquées avec soin sur l'ensemble du véhicule. Avec sa femme et ses quatre enfants, l'artiste a accompagné sa voiture au Mans où elle a fait ses débuts en course.  
 
Son  Art Car est un concentré d’énergie pure. Jeff Koons a ainsi décrit son approche "Ces voitures de course sont comme la vie, elles débordent de puissance et d'énergie. On peut s'ouvrir à elle, construire sur elle et ne faire qu'un avec elle. Il y a beaucoup de pouvoir sous le capot et mes idées devraient s'y fondre ; il s'agit de s'y ouvrir complètement."
 
Avec ses traits de couleur et ses explosions pétillantes, le design de Jeff Koons est une célébration de tout ce qui rend une BMW Art Car si spéciale : la puissance de la voiture, l'énergie de l'artiste, la joie de l'art en mouvement. Pour Koons, la conception d'une BMW Art Car a été l'occasion d'ajouter son nom à l'œuvre de ses héros : Andy Warhol, Roy Lichtenstein et Robert Rauschenberg. 
 

L’histoire de la série BMW Art Cars. 
 
Depuis 1975, 19 artistes venus du monde entier ont créé des BMW Art Cars à partir de modèles BMW de leur époque. L’idée consistant à confier la création d’une voiture à un artiste revient à Hervé Poulain, commissaire-priseur français et coureur automobile passionné, aujourd’hui président d’honneur de la maison de ventes d’Artcurial, qui trouva des alliés enthousiastes en la personne de Jochen Neerpasch, alors directeur de BMW Motorsport et du Dr. Horst Avenarius, directeur de la Communication de BMW. L’histoire est donc née il y a 43 ans lorsqu’il demanda à l’artiste américain Alexander Calder de décorer une BMW de compétition, la BMW 3.0. CSL. Premier modèle à s’inscrire en trait d’union entre le monde de l’art et celui de la course automobile, cette voiture participa aux 24 Heures du Mans. Cette vision fut pour BMW l’étincelle qui détermina le lancement de cette unique collection de BMW Art Cars.
 
Pour les quatre premiers modèles de la série Hervé Poulain a su convaincre les plus grands noms du Pop Art de se prêter au jeu des BMW Art Cars. Ainsi, l’artiste américain Alexander Calder peint en 1975 une BMW 3.0 CSL de 480 chevaux dans une livrée caractérisée par ses couleurs vives et ses courbes élégantes. Hervé Poulain a lui-même piloté ce modèle lors de l’édition 1975 des 24 Heures du Mans ; ainsi que celle de Franck Stella en 1976, celle de Roy Lichtenstein en 1977 et celle d’Andy Warhol en 1979. 
 
L’absolue liberté de création garantie à chaque artiste œuvrant pour la collection BMW connaît comme seules limites les contraintes techniques dues à l’usage des voitures en course, rien ne devant faire obstacle à l’optimisation aérodynamique.
 
Depuis, de grands noms de la scène artistique mondiale ont enrichi la collection Art Cars en réinterprétant des modèles de course et de série BMW, tels que Ernst Fuchs (1982), Robert Rauschenberg (1986), Michael Jagamara Nelson (1989), Ken Done (1989), Matazo Kayama (1990), César Manrique (1990), Esther Mahlangu (1991), A.R. Penck (1991), David Hockney (1995), Sandro Chia (1992), Jenny Holzer (1999), Olafur Eliasson (2007) et Jeff Koons (2010). 
 
Les deux derniers modèles de la collection. La jeune artiste chinoise Cao Fei et le plasticien américain John Baldessari, icône de la côte-ouest, s’inscrivent tous deux dans la droite ligne de leurs illustres prédécesseurs. Sélectionnés par un jury composé de conservateurs et de directeurs de musée, ils ont réalisé les dernières BMW Art Cars en date sur la BMW M6 GT3. 
 
Cao Fei fait entrer la série des BMW Art Cars dans le XXIe siècle  Cao Fei marie avec brio la vidéo, les animations 3D et la réalité virtuelle pour donner corps aux profondes mutations qui traversent actuellement la société chinoise. Ainsi, la BMW Art Car #18 se caractérise par sa livrée noir carbone, évoquant tout autant l’évolution fulgurante de la Chine d’aujourd’hui que son avenir et ses traditions millénaires. En créant la première BMW Art Car dotée d’une installation de réalité augmentée, Cao Fei fait entrer cette collection exceptionnelle dans le XIXe siècle.
 
John Baldessari : Minimalisme élégant et couleurs vives au service d’un design explosif. Depuis le milieu des années 1960, John Baldessari s’est imposé comme l’une des figures de proue de l’art contemporain. Pour réaliser l’Art Car #19, cette légende vivante de l’art conceptuel a repris certaines caractéristiques emblématiques de son œuvre. En minimaliste convaincu, il s’est cantonné au rouge, au jaune, au bleu et au vert. 
 

Retrouvez toute la collection BMW Art Cars sur nos réseaux sociaux en suivant : #BMWArtCar - http://bmwartcars.tumblr.com/
 

Informations pratiques :  BMW Brand Store, 38 avenue George V, 75008 Paris 01 40 69 43 00 Exposition du 13 mars au 5 avril  Entrée libre du Lundi au Samedi de 10h à 20h 
 

Pour plus d’informations, merci de contacter : 
 
Maryse Bataillard Chef du Service Communication Corporate BMW Group France Tel : + 33 1 30 43 93 23 E-mail : maryse.bataillard@bmw.fr
 
Maud Prangey Attachée de presse Tel : + 33 6 63 40 54 62 E-mail : mprangey@gmail.com
 
 
Brand Store BMW George V  

Le Brand Store a été conçu par l’architecte Eric Carlson.  Ouvert au printemps 2012, cet espace de 800 m2 est une véritable immersion au cœur de l’univers de la marque BMW. Il s’adresse à tous les passionnés d’automobile et les invite à partager l’esprit de la marque dans son environnement de prédilection. Le Brand Store BMW George V est un lieu d’expérience, un point d’échange et de rencontres privilégiées avec les visiteurs désireux de se plonger dans l’univers de la marque à l’hélice.   
 
   
BMW Group en France 
 
BMW Group est implanté sur quatre sites en France : Montigny-le-Bretonneux (siège social), Tigery (centre de formation), Strasbourg (centre PRA international) et Miramas (centre d’essais techniques international). BMW Group emploie avec ses filiales commerciales et financières ainsi que son réseau exclusif de distribution plus de 5.000 salariés en France. En 2018, BMW Group France a immatriculé 84 931 automobiles des marques BMW et MINI et 15 645 motos et scooters de la marque BMW Motorrad.
 
Le volume annuel d’achats de BMW Group auprès des équipementiers et fournisseurs français se chiffre en milliards d’Euro. Parmi eux, citons Dassault Systèmes, Faurecia, Michelin, Plastic Omnium, St Gobain, Valeo. La coopération avec PSA sur les moteurs 1,6 l est un grand succès. Dans le cadre de sa stratégie électromobilité, BMW Group a créé la marque BMW i et a introduit les révolutionnaires BMW i3 et BMW i8.
 
BMW Group France poursuit en outre une politique active et pérenne de mécénat avec des acteurs culturels de renom tels que les Rencontres de la Photographie, Arles, Paris Photo et Gobelins, l’école de l’image où se tient la Résidence BMW pour la photographie émergente. Depuis plus de 30 ans, BMW Group France finance des projets d’utilité publique par le biais de sa Fondation placée sous l’égide de la Fondation de France : actuellement la prévention routière pour les jeunes conducteurs. L’engagement sociétal de BMW Group se décline aussi avec ses partenariats dans le sport français : Fédération Française de Golf (FFG), et la Fédération Française de Rugby (FFR) et le XV de France.
 
www.bmw.fr Facebook: facebook.com/BMWFrance Twitter: twitter.com/BMWFrance Instagram: instagram.com/BMWFrance/ YouTube: http://www.youtube.com/BMWFrance Linkedin: https://www.linkedin.com/company/bmw-group-france?trk=top_nav_home 
 
 
BMW Group
 
BMW Group, qui comprend les marques BMW, MINI, Rolls-Royce et BMW Motorrad, est le premier constructeur d’automobiles et de motos Premium au monde, fournissant également des services dans les domaines de la finance et de la mobilité. Entreprise de dimension mondiale, BMW Group exploite 30 sites de production et d’assemblage implantés dans 14 pays, ainsi qu’un réseau de vente présent dans plus de 140 pays.
 
Pour l’exercice 2018, les ventes mondiales de BMW Group ont atteint un volume total de 2 490 000 automobiles et plus de 165 000 motos. En 2017, l’entreprise a réalisé un bénéfice avant impôts de 10,65 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires d’environ 98,67 milliards d’euros. Au 31 décembre 2017, les effectifs de BMW Group étaient de 129 932 salariés.
 
De tout temps, le succès de BMW Group s’est construit sur une action responsable, axée sur le long terme. Tout au long de la chaîne de création de valeur, la stratégie de développement de l’entreprise se fonde sur la durabilité écologique et sociale, la pleine et entière responsabilité du constructeur vis-à-vis de ses produits et un engagement ferme à préserver les ressources naturelles.
 
www.bmwgroup.com  Facebook : http://www.facebook.com/BMWGroup Twitter : http://twitter.com/BMWGroup YouTube : http://www.youtube.com/BMWGroupview Google+ : http://googleplus.bmwgroup.com 
 
 

Article Offline Attachments.

Article Media Material.

My.PressClub Login
 

BMW Group Streaming.

ON DEMAND WEBCAST.

Here you can see the webcast of the BMW Group Annual Accounts Press Conference and the BMW Group Analyst- and Investor Conference 2019.

open streaming site

Add your filter tags.

Communiqué de presse
Dossier de presse
Discours
Fact & Figures
Updates
Top-Topic
Submit filter
Clear all
 
Sun
Mon
Tue
Wed
Thu
Fri
Sat
 
Login