Do you need help? Please contact our support team from 9 to 17 CET via support.pressclub@bmwgroup.com.

PressClub France · Article.

BMW Group France annonce le nouveau duo lauréat du programme de mécénat BMW ART MAKERS, dédié aux arts visuels et à l’image contemporaine.

L’artiste Mustapha Azeroual, et la curatrice Marjolaine Lévy ont été choisis par le jury pour leur projet « The Green Ray » qui sera présenté aux Rencontres d’Arles à l’été 2024, puis à Paris Photo en novembre 2024 dont BMW est partenaire officiel.

Entreprise
·
Considérations d'ordre culturel
 

Press Contact.

Maryse Bataillard
BMW Group

Tel: +33-130-031-941

send an e-mail

Downloads.

  
Attachments(1x, 1,13 MB)
  
Photos(4x, 4,68 MB)
  • BMW ART MAKERS réunit et soutient, dans le cadre de son appel à candidatures, un duo artiste visuel émergent et un curateur pour la création d’un projet.
  • Le duo débutera son travail dès le mois de février et le projet sera présenté aux Rencontres d’Arles à l’été 2024, puis à Paris Photo en novembre 2024.
  • BMW Group France offre une bourse de 10 000 euros à l’artiste, une bourse de 8 000 euros à la curatrice,  un budget de recherche et production des œuvres de 15 000 euros, suivi d’une exposition personnelle aux Rencontres d’Arles et à Paris Photo 2024, dont BMW est partenaire officiel.

 

Paris. L’artiste Mustapha Azeroual et la curatrice Marjolaine Lévy ont été nommés lauréats à l’unanimité du jury pour développer leur projet The Green Ray dans le cadre du programme BMW ART MAKERS.

Le jury était composé de Florence Bourgeois, directrice de Paris Photo, Hervé Digne, Président de Poush-Manifesto, Chantal Nedjib, fondatrice de l’Image par l’image, Christoph Wiesner, directeur des Rencontres d’Arles, Fannie Escoulen, déléguée à la photographie au Ministère de la Culture, Pascal Beausse, directeur des collections du Centre National de la Photographie, critique d’art et commissaire d’exposition, Christophe Ono-dit-Biot, écrivain, directeur adjoint de la rédaction du Point et Maryse Bataillard, responsable de la communication corporate et RSE BMW Group France.

Ce projet artistique est une nouvelle expérimentation, issue de leur collaboration, qui aboutira à une exposition inédite et sera montrée dans le cadre du partenariat de longue date que développe BMW avec les Rencontres d’Arles et Paris Photo.

Le projet, The Green Ray

The Green Ray porte sur la poétique de la lumière et propose de rendre visible à l’œil ce qui est invisible.

Mustapha Azeroual enregistre la lumière du soleil au lever et au coucher, pour capturer une palette de couleurs correspondant au territoire où il effectue sa prise de vue. En résulte des images abstraites issues de cette expérience optique.

Pour le BMW ART MAKERS, Mustapha Azeroual s’intéresse à la prise de vue de l’astre solaire en haute mer, territoire qu’il n’a jamais exploré jusqu’alors. Afin de limiter les déplacements, le duo créera une communauté de marins, scientifiques et artistes. Chaque groupe aura un protocole de prise de vue précis à respecter.

The Green Ray souhaite démontrer qu’une autre abstraction est possible s’inscrivant dans les enjeux et problématiques de notre société car la couleur du ciel fluctue notamment en fonction de l’activité humaine.

Une scénographie immersive et éco-responsable sera conçue pour être réutilisée et s’adapter à de nouveaux lieux.

Mustapha Azeroual et Marjolaine Lévy ont déclaré à l’annonce de leur nomination :  « Nous sommes très heureux de cette nomination à la fois parce que c’est un projet qui conjugue une réflexion sur l'abstraction narrative que nous partageons et parce que c’est aussi une exposition qui se fonde sur une collaboration étroite, et finalement assez rare, depuis l’écriture du projet à deux voix jusqu’à sa réalisation, entre artiste et curatrice. Enfin, le programme BMW ART MAKERS, dans ses enjeux contemporains environnementaux et sociétaux, nous semble le contexte idéal pour mener à bien notre projet The Green Ray, installation résolument inscrite dans les problématiques de notre époque et proposant une expérience immersive unique au public. »

 

Le programme BMW ART MAKERS permettra de réaliser ce projet.

« La particularité de ce programme est d’associer un artiste à un curateur. Notre but est de mettre en lumière la complémentarité de chacun pour donner naissance à un projet d’envergure depuis la première pensée jusqu’à l’œuvre finale. Aux côtés de l’artiste, la curatrice exerce les fonctions de directeur artistique, scénographe, et conseil et est garante de la réalisation du projet dans les conditions d’exigence artistique et de délai. » Maryse Bataillard, responsable de la communication corporate et RSE, BMW Group France.

Les candidatures et tendances relevées dans cette édition BMW ART MAKERS. 

Les projets reçus lors de l’appel à candidatures font apparaître chaque année les tendances et sujets qui sont investis par les artistes.  Les cinq duos candidats auditionnés ont été nommés parmi 70 postulants ayant présenté un dossier dans lequel figuraient une note d’intention, un budget, un calendrier de réalisation, une proposition de scénographie et des images de leurs travaux antérieurs.

Les projets présentés ont montré une grande diversité de profils et de travaux, les postulants étaient composés de 50 % de duos mixtes, 35 % de duos de femmes et 15 % de duos d’hommes. 70 % de ces duos étaient français, 30 % internationaux provenant de plus de 25 pays du monde entier.

De grandes tendances sont apparues reflétant les enjeux sociétaux actuels : de très nombreuses propositions ont été faites autour de l’environnement et de la transition écologique dans une volonté de préservation de la planète. Les projets abordaient la lumière du soleil, l’eau, les plantes et les écosystèmes biologiques.

Autre tendance forte, les migrants, l’inclusion et l’invisibilité avec une volonté de rendre visible les minorités (handicap, maladies mentales ou physique, de genre, minorités ethniques…).

Les scénographies ont révélé une forte proposition d’exposition à caractère immersif avec l’utilisation des nouvelles technologies tel que le vidéo mapping, l’Intelligence artificielle, la réalité virtuelle. Toujours dans une volonté d’immersion mais à l’inverse dans un ancrage physique dans le réel, de nombreux dispositifs proposaient au visiteur de faire une pause en s’allongeant ou en s’immergeant de façon contemplative dans le dispositif

La première sélection de projets a été réalisée par un pré-jury de professionnels des arts visuels composé de Clara Chalou, comité artistique du Festival Circulations, Karin Hemar, créatrice et conseil en stratégie, Fabrice Laroche, professeur référent à Gobelins, l’école de l’Image, Maud Prangey, responsable du prix Juvernas et Maryse Bataillard, responsable de la communication corporate et RSE BMW Group France.

Le pré-jury a permis à 5 duos artistes-curateurs nominés d’être auditionnés lors d’un entretien devant le jury

  • Mounir Ayache (artiste), Anne Bourassé (curatrice) avec le projet Le Mirage de Retz.
  • Laure Winants (artiste), Michel Poivert (curateur) avec le projet Time Capsule.
  • Maxime Riché (artiste), Céline Lerebourg (curateur) avec le projet Ecotone 1 (Murmuratio).
  • Alice Pallot (artiste), Leonore Chirol (curateurs)avec le projet Là-haut les algues Bleues

Biographies des lauréats

Mustapha Azeroual (1979, franco-marocain) est photographe autodidacte, diplômé en 2021 des Beaux- Arts de Cergy avec les félicitations du jury (VAE). Scientifique de formation, il fonde ses recherches sur l’observation des processus d’apparition de l’image et dans l’expérimentation des supports photographiques. Associant installation, volume, séquence, aux procédés photographiques anciens, il actualise les techniques historiques de prise de vues et de tirages, tout en ouvrant le champ d’investigation de l’image photographique par-delà ses limites présupposées (planéité et temporalité). La question du photographique et de la matérialité de l’image se trouve au cœur de son processus créatif. Mustapha Azeroual est représenté par la Galerie Binome (Paris) depuis 2013 et MCC Gallery (Marrakech) depuis 2020.

 

Marjolaine Lévy est docteure en histoire de l'art contemporain de l’Université Paris-Sorbonne, critique d'art et professeure d'histoire l'art à l’EESAB (Rennes). Elle est l’auteure, parmi de nombreux essais et catalogues d’exposition, de   Les    Modernologues    (2017).   Elle   a   dirigé l’ouvrage « 20 ans d’art en France » (Flammarion, 2018) ainsi que « Jozef Halas » (Skira 2023). 

Elle est également commissaire d’exposition, notamment d’« Histoires d’abstraction », le cauchemar de Greenberg » à la Fondation Ricard (Paris) en 2021, de l’exposition « Léon Wuidar, une peinture à géométrie variable » au Bonisson Art Center et de la rétrospective « Fausta Squatriti » à la Kunsthaus Pasquart (Bienne) en 2023. En 2024, elle sera la commissaire de l’exposition « La société des spectacles » à la Fondation Ricard, de l'exposition « Delphine Coindet, Faire, défaire, refaire à la Galerie Laurent Godin, et du projet curatorial Le jour et la nuit. Pour une histoire de l’art suisse à deux voies à la Villa Dutoit (Genève).

Article Offline Attachments.

Article Media Material.

My.PressClub Login
 

BMW Group Streaming

ANNUAL CONFERENCE 2024.

21 March - 09:00 AM CET.
Here you can see the webcast of the BMW Group Annual Conference 2024, with the world premiere of the next BMW vision vehicle on the "Road to Neue Klasse".

 

Open Streaming Page

Add your filter tags.

Communiqué de presse
Dossier de presse
Discours
Fact & Figures
Updates
Top-Topic
Submit filter
Clear all
 
Sun
Mon
Tue
Wed
Thu
Fri
Sat
 
Login